Menu Fermer

L’exploitation des données et le contrôle qualité

Trop de temps perdu face aux données

Delphine est contrôleuse qualité dans une entreprise de fabrication de tubes. Chaque matin elle commence sa journée en éditant le listing des lots fabriqués la veille. 3000 lignes à parcourir à la recherche des erreurs de production … La tâche est fastidieuse, des lignes de chiffres et de textes monotones dans lesquelles il faut repérer les valeurs en erreur, trop hautes, trop basses, en dehors des tolérances, …

Delphine passe environ 1h30 chaque jour voire un peu plus le lundi, car il faut contrôler les chiffres de 3 journées (vendredi, samedi et dimanche). Elle fait ensuite un récapitulatif des erreurs rencontrées et donne des recommandations pour les éviter ou pour les corriger.

90 x 5 x 52 = 23400 minutes/an -> 390 heure/an -> près de 50 jours perdus par an

Le premier problème est donc un problème de perte de temps. Mais il y a le risque aussi de passé « à côté » d’une erreur. Noyée au milieu d’une grande quantité de données, avec des écarts assez faible, il est parfois difficile de conserver l’attention suffisante.

Comment aider Delphine grâce à l’exploitation des données ?

Simplement en listant uniquement les lignes en erreur !!! Il faut générer la bonne requête, et à l’aide d’outils comme Excel (et Microsoft Query), Crystal Report, …

Une liste beaucoup plus courte permettra de gagner du temps, le récapitulatif des erreurs rencontrées sera automatique et complet, Delphine pourra se concentrer sur les recommandations à faire.

OK, mais comment s’y prend-on ?

Contactez-moi, je serai ravi d’échanger avec vous pour mettre en place des outils qui vous feront gagner du temps.